Apple Vision Pro vs Varjo XR-3 : Quel est le meilleur casque de réalité mixte ?

Apple Vision Pro vs Varjo XR-3 : Quel est le meilleur casque de réalité mixte ?

Publié: 16-06-2023
Mis à jour: 16-06-2023

Quand il s’agit de casques VR haut de gamme avec des capacités de réalité mixte, deux modèles se distinguent : le nouvellement annoncé Apple Vision Pro vs Varjo XR-3, le casque d’entreprise haut de gamme. Chaque appareil de réalité offre des performances exceptionnelles en réalité mixte, mais leurs forces se situent dans des domaines différents. Continuez à lire pour découvrir celui qui correspondra le mieux à vos besoins.

Portabilité vs Puissance : Apple Vision Pro vs Varjo XR-3

Suivi Inside-Out vs Outside-In

Le Varjo XR-3 a récemment introduit le suivi inside-out grâce à ses capteurs intégrés, offrant plus de flexibilité dans la configuration. Cependant, son suivi outside-in alimenté par SteamVR reste nettement plus précis et fiable.

De plus, alors que le Varjo XR-3 est un dispositif VR PC filaire, offrant une autonomie illimitée, l’Apple Vision Pro est un modèle autonome. Cela signifie essentiellement que le casque Apple offre une plus grande portabilité et liberté, bien que sa durée de vie de la batterie soit limitée.

Apple Vision Pro : Une centrale parmi les casques VR autonomes

Cette distinction clé éclaire les domaines où l’Apple Vision Pro et le Varjo XR-3 excellent. La combinaison du suivi inside-out et du puissant chipset Apple Silicon M2, équipé d’une puce neurale dédiée à l’IA, permet au Vision Pro de gérer facilement les applications quotidiennes avancées. Que ce soit pour la méditation, le visionnage de films, les réunions immersives, ou le travail avec des moniteurs flottants virtuels. Le casque Apple le rend facile et agréable à utiliser.

Varjo XR-3 : Le choix premium pour les casques VR PC

D’un autre côté, le Varjo XR-3 est taillé pour les applications d’entreprise de haut niveau qui exigent des simulations réalistes ou des interactions complexes, comme la simulation de diverses textures et matériaux dans des conditions météorologiques et environnementales variées pour la conception de voitures.

En tant que casque VR avancé et filaire, le XR-3 cible principalement les entreprises et les industries plutôt que les consommateurs. En revanche, l’Apple Vision Pro offre la meilleure expérience de réalité mixte et VR autonome pour les passionnés de technologie au sein de l’écosystème Apple et certaines entreprises sélectionnées.

Varjo XR-3 vs Apple Vision Pro : Pionniers dans leurs catégories

La différence de lentilles

L’Apple Vision Pro utilise la lentille pancake, également visible sur les casques VR comme le Meta Quest Pro. À l’inverse, le Varjo XR-3 utilise une lentille asphérique plus innovante. Chaque type de lentille présente des attributs et des inconvénients distincts. Les optiques asphériques sont produites individuellement, ce qui entraîne des coûts de production plus élevés et, en fin de compte, un casque plus cher. Cependant, la lentille asphérique compense son prix en offrant une clarté supérieure et des distorsions visuelles minimales, comme le ghosting ou le chevauchement des couleurs.

Mais là où la lentille asphérique offre une clarté améliorée, la lentille pancake, grâce à sa conception empilée, réduit la distance entre les yeux et les écrans, obtenant un facteur de forme plus mince et plus léger. Cette différence de taille et de poids est perceptible lorsqu’on compare l’Apple Vision Pro et le Varjo XR-3, le Vision Pro étant plus petit, plus léger et plus confortable à porter.

Cependant, la conception empilée de la lentille pancake a un inconvénient – elle assombrit l’image en réfléchissant la lumière et en la redirigeant de l’écran vers les yeux. Heureusement, le casque Apple est doté de micro-OLED, la technologie d’affichage idéale pour atteindre les niveaux de luminosité les plus élevés. Compensant finalement pour l’effet d’assombrissement.

Affichages dual vs quartet

Innové par Varjo, le Varjo XR-3 présente l’affichage Bionic™ composé de quatre écrans : deux par œil. Un micro-OLED offre une résolution ultra-crisp pour le centre de la vision, tandis qu’un LCD s’occupe de la vision périphérique. Cette conception unique imite la vision humaine naturelle, offrant un étonnant 70 pixels par degré au point central. L’expérience visuelle du Varjo XR-3 est comparable à regarder par une fenêtre, représentant la meilleure performance d’affichage dans un casque VR.

Bien que l’Apple Vision Pro utilise également des micro-OLED, il ne dispose pas d’écrans LCD pour la vision périphérique. Malgré cela, le Vision Pro détient toujours la couronne pour la meilleure performance d’affichage parmi les casques VR autonomes sur le marché. Les premières critiques estiment que son champ de vision se situe entre 100 et 120 degrés, donnant une densité de pixels entre 28 et 34 PPD. Pour information, l’Oculus Quest 2 a une densité de pixels de 17,6 PPD, tandis que le Meta Quest 3 à venir devrait offrir environ 19,8 PPD. Ainsi, le Varjo XR-3 et l’Apple Vision Pro sont en tête dans leurs catégories respectives en termes de qualité d’affichage.

Éditions et prix

La version de base du Varjo XR-3 coûte entre 6 395 € et 10 190 €, selon l’utilisation et l’accord avec Varjo. En accord avec l’accent mis par Varjo sur les applications d’entreprise spécialisées, le XR-3 est disponible en deux versions différentes : l’édition Focal et l’édition Focal Non-RF.

L’édition Focal, au prix de 19 695 €, offre une performance de réalité mixte de haut niveau. La version Non-RF, coûtant 23 195 €, est spécialement conçue pour ne transmettre aucune fréquence radio, ce qui la rend idéale pour des environnements de sécurité renforcée et classifiés.

En revanche, le prochain Apple Vision Pro devrait être lancé début 2024 à un prix de 3 499 $. Cette grande différence de prix souligne l’écart des marchés cibles entre les deux casques de réalité mixte.

Un appareil de tous les jours ou un casque d’entreprise spécialisé

L’Apple Vision Pro est équipé d’un impressionnant 12 caméras, réparties entre l’extérieur et l’intérieur du casque. Cette abondance de capteurs est conçue pour permettre une approche transparente et intuitive de sa technologie avancée.

Par exemple, les utilisateurs naviguent dans les expériences immersives du Vision Pro en dirigeant leur regard et en pinçant légèrement leurs doigts. Les premiers retours suggèrent que cette interface de regard-et-pincement semble naturelle et intuitive. Cependant, pour les cas d’utilisation en design & développement du XR-3 et les formations immersives avancées, la méthode de contrôle regard-et-pincement ne serait pas pratique.

Une autre différence cruciale entre le Varjo XR-3 et l’Apple Vision Pro est la fonction de suivi du visage de ce dernier, conçue pour favoriser des connexions immersives lors de réunions d’affaires ou de retrouvailles en famille. Notamment, le Vision Pro dispose d’un écran orienté vers l’extérieur qui reflète les yeux du porteur, simulant des lunettes – une fonctionnalité nommée “EyeSight”. Alors que Meta a initialement introduit cette technologie comme un passthrough neural, elle est communément appelée passthrough inversé ou à double sens dans l’industrie.

La stratégie de Varjo tourne autour de la transformation de “la façon dont les professionnels travaillent, créent, et vivent la réalité”, faisant du Varjo XR-3 la solution ultime pour toute application d’entreprise. Cette approche s’accorde avec la disponibilité de trois versions du XR-3, permettant aux clients d’entreprise de personnaliser leur solution.

Par conséquent, malgré leurs prix premium, ces deux appareils de réalité mixte ne sont pas des concurrents directs. Chaque appareil excelle dans sa catégorie respective : VR autonome vs VR PC, ou un appareil de tous les jours contre un casque d’entreprise spécialisé.