Test du Meta Quest Pro

Test du Meta Quest Pro

Leon
Par Leon
Publié: 06-12-2022
Mis à jour: 31-01-2023

Après de nombreuses fuites, le successeur du Meta / Oculus Quest 2, leader sur le marché, a été annoncé et publié, sous le nom de Meta Quest Pro. Ce casque représente l’incursion de Meta dans le domaine de la RV d’entreprise avec un prix plus élevé et un ensemble de fonctionnalités plus large, l’opposant au Pico 4 Enterprise plus abordable et au Varjo Aero haut de gamme.

Cet examen approfondi du Meta Quest Pro couvrira la richesse de ses fonctions, ses spécifications et ses performances par rapport à la concurrence, et se terminera par une comparaison des prix et un verdict final. Après cet article, vous saurez quel est le casque VR qui vous convient le mieux, alors accrochez-vous, ça va être long.

Dans le détail, nous couvrirons :

  • Avantages et inconvénients
  • Spécifications
  • Contenu de la boîte
  • Design et confort
  • Facilité d’utilisation
  • Puissance et performances
  • Écran
  • Tracking
  • Boutique d’applications
  • Streaming
  • Son
  • Manettes
  • Prix
  • Conclusion

Avantages et inconvénients du Meta Quest Pro

AvantagesInconvénients
Tracking à la pointe de l’industrieCher compte tenu de l’offre du Pico 4 Enterprise
Processeur le plus récent et le plus rapideFaible durée de vie de la batterie
Une RAM impressionnantePas d’ajustement automatique de l’IPD
API de suivi du corps activé par l’IALe passage de la réalité mixte est meilleur sur le Pico 4 Enterprise et les casques MR de Varjo
 Applications de productivité limitées disponibles dans le Meta Store

Spécifications du casque VR Meta Quest Pro

 

Écran

4K

Résolution

1800×1920 par oeil

Taux de rafraîchissement

72/90 Hz

Champ de vision

106° horizontal

Type de lentille

Pancake

Processeur

Qualcomm Snapdragon XR2+

Poids

722 grammes avec la sangle de tête

Stockage (ROM)

256 GB

RAM

12 GB LPDDR5

Tracking

Inside-Out 6DoF avec 5 caméras internes et 5 caméras externes

Suivi des yeux

Oui

Suivi du visage

Oui

Suivi des mains

Oui

Suivi du corps

Oui, en utilisant l’IA

Autonomie de la batterie

1-2 heures

Prix

$1499.99/£1499.99/€1799.99 HT

Premier déballage du Meta Quest Pro

Comme beaucoup d’autres casques VR récents, la boîte a un design brillant avec le casque Meta Quest Pro, les nouvelles manettes et l’iconographie affichée autour de la boîte. En ouvrant la boîte, la couleur passe à un bronze-or, contrastant joliment avec l’intérieur noir où le matériel est suspendu. L’emballage semble un peu en dessous du produit compte tenu du prix et aurait pu bénéficier d’arriver dans un étui rigide utilisé pour la portabilité.

Dans la boîte, vous recevrez :

  • 1x Meta Quest Pro
  • 2x Manettes Meta Quest Pro
  • 1x Station de charge
  • 1 câble USB-C de 2 mètres vers USB-C
  • 1x câble de charge de 1 mètre USB-C vers manette unique Quest Pro
  • 2x embouts en caoutchouc pour manettes 
  • 1x housse de protection
  • 2x bloqueurs de lumière en caoutchouc souple
  • 1x chiffon de nettoyage
  • 1x clip de câble
  • Guide de démarrage rapide

Si vous trouvez que les termes et abréviations utilisés dans cette revue prêtent à confusion, nous vous recommandons cet article pour vous aider : Le glossaire VR ultime des mots, termes et acronymes.

Design et confort du Meta Quest Pro

La sensation de boîte un peu décevante disparaît lorsque vous prenez le casque VR Meta Quest Pro, car vous ressentez immédiatement sa qualité de fabrication supérieure. Au niveau du design, le Meta Quest Pro a adopté la forme des lunettes de ski dictée par les nouveaux objectifs pancake utilisés dans le casque. Par exemple, on retrouve le même facteur de forme sur le casque VR Pico 4 Enterprise. Le Quest Pro est traversé par un design noir mat qui lui confère un aspect minimaliste professionnel.

VR Expert - Meta Quest Pro with controllers

Ensuite, vous remarquerez son poids élevé de 722 grammes avec le serre-tête de type Halo. Un poids similaire aux 717 grammes du Varjo Aero avec son bracelet et un peu plus que les 586 grammes du Pico 4 Enterprise avec son bracelet de type Halo.

Comme pour le Pico 4 Enterprise, l’innovation principale est la lentille en forme de crêpe qui permet un facteur de forme plus fin et plus léger, ce qui se traduit par une expérience de réalité virtuelle beaucoup plus confortable, surtout par rapport à l’Oculus Quest 2.

VR Expert - Quest 2 vs Pro

Ce qui nous a impressionnés, c’est que le Meta Quest Pro s’adapte aux lunettes de toutes tailles, car une astucieuse molette de réglage du visage permet d’étendre les lentilles du casque vers l’extérieur pour s’adapter à toutes les lunettes.

Comme toujours, le nouveau Meta Quest Pro dispose de la molette standard de confort à l’arrière de la tête qui permet d’allonger ou de rétrécir la sangle Halo pour offrir le meilleur ajustement possible.

En parlant de confort, comme cela devient la norme dans l’industrie, le pack de batteries est situé à l’arrière du casque, ce qui permet d’équilibrer le poids du casque de manière assez confortable. À noter que si j’ai trouvé le casque confortable, certains de mes collègues ont eu des maux de tête après une utilisation prolongée en raison de la pression exercée sur leur front. Mes collègues ont ensuite procédé au desserrage du casque, ce qui signifie qu’en utilisation active, le Meta Quest Pro a glissé et modifié le réglage de l’IPD, supprimant l’immersion et constituant un inconvénient permanent. Cela est probablement dû au fait que le poids avant du casque VR est centralisé sur le coussin frontal, par opposition à un coussinet fascial comme sur l’Oculus Quest 2 ou à une sangle supérieure. À titre de comparaison, nous n’avons pas ressenti cela autant sur le Pico 4 Enterprise ou le Varjo Aero.

Sur le papier, le Meta Quest Pro a la plus large gamme d’IPD par rapport au Varjo Aero et au Pico 4 Enterprise. Cependant, le réglage de l’IPD du Quest Pro est manuel, alors que celui de son concurrent est automatique. Nous aborderons ce point plus en détail ultérieurement.

Contrairement à d’autres casques de réalité virtuelle, le Meta Quest Pro, par défaut, n’enferme pas complètement le porteur dans l’expérience VR et souffre donc d’une fuite de lumière. Il est intéressant de noter que c’est intentionnel, car vous devrez fixer les joints latéraux inclus qui se fixent magnétiquement au casque pour obtenir une expérience VR totalement immersive. La raison en est que le Meta Quest Pro cible les entreprises qui sont susceptibles d’utiliser sa fonction de réalité mixte plus que sa fonction de réalité virtuelle. Pourtant, ces bloqueurs de lumière ne bloquent pas toutes les sources de lumière externes, car toute la partie inférieure du casque conserve un espace visible. Pour le combler, vous aurez besoin d’un accessoire Meta, un couvre-tête non inclus dans la boîte. Un petit reproche à propos de cet accessoire est que lorsqu’il est fixé, il soulève le casque de sorte qu’il ne peut pas être chargé à partir de la station de charge. La même chose se produit lorsque le couvre-visage inclus est installé. Il s’agit d’un oubli de conception malheureux.

VR Expert - Quest Pro light blocker

Facilité d’utilisation du Meta Quest Pro

Le Meta Quest Pro dispose d’un réglage manuel de l’IPD agissant comme un curseur à mouvement libre dans une fourchette de 55-75 mm, ce qui en fait la fourchette d’IPD la plus large entre le Pico 4 Enterprise et le Varjo Aero. Cependant, lors de la configuration, lorsque l’on ajuste les lentilles depuis l’intérieur du casque, la plage IPD visuelle est de 59-71 mm. Soit, incidemment, moins que la plage IPD automatique de 57-73 mm du Varjo Aero. En fait, nous avons trouvé ce changement d’IPD déroutant sur le Quest Pro, diminuant sa convivialité.

VR Experts - Meta Quest Pro IPD

Ceci, cependant, n’a rien à voir avec le fait que le réglage de l’IPD sur le Meta Quest Pro soit manuel plutôt qu’automatique. Nous avons trouvé cela incroyablement malheureux car le Quest Pro est un casque MR haut de gamme avec une étiquette de prix élevée. À titre de comparaison, le Pico 4 Enterprise, beaucoup plus abordable, dispose d’un réglage automatique de l’IPD. C’est important, car le réglage manuel de l’objectif augmente le risque de malaise en simulateur et rend le casque plus compliqué pour plusieurs personnes. Notre déception est plus exagérée dans la mesure où le Meta Quest Pro dispose d’un suivi oculaire exceptionnel, ce qui signifie qu’il pourrait facilement être doté d’un réglage automatique de l’IPD. Le fait que le réglage de l’IPD utilise ses caméras de suivi oculaire pour vous aider à trouver le meilleur ajustement atténue un peu ce désagrément.

Enfin, lorsque vous mettez et enlevez le casque, le réglage manuel continu de l’IPD peut glisser et changer accidentellement. 

Pour configurer le Meta Quest Pro, il faut une application compagnon que l’on trouve sur Android et iOS. Dans cette application Meta, vous créez et activez votre compte Meta, en le jumelant avec le Meta Quest Pro. Dans l’ensemble, nous avons trouvé ce processus rapide et convivial. En particulier, nous apprécions la suppression de l’exigence d’un compte Facebook.

Nous avons trouvé que le curseur de soulagement des yeux situé sur le dessus du casque était facilement réglable, et à des distances plus grandes, cela a élargi le champ de vision déjà immersif de 106° horizontal.

Comme les autres casques VR utilisant l’objectif pancake, le Meta Quest Pro est facilement transportable. Nous avons particulièrement apprécié la brique de charge GaN, qui utilise le nitrure de gallium au lieu du silicium pour obtenir une taille beaucoup plus petite et des vitesses de charge plus rapides.

VR Expert - Quest Pro Display

Une note mineure qui sera probablement ajoutée dans une mise à jour post-lancement, est que le Guardian doit être placé manuellement. Bien que nous ayons trouvé qu’il était facile de dessiner la zone de suivi avec le passe-partout en couleur, une aide pour le faire diminuerait son temps de mise en place.

Puissance et performances du Meta Quest Pro

Le Meta Quest Pro est le premier casque de réalité virtuelle équipé du nouveau processeur Qualcomm Snapdragon XR2+. Meta affirme que ce chipset offre une augmentation de 50 % de la puissance de calcul par rapport à l’ancien XR2 de la plupart des casques VR. En pratique, nous n’avons pas constaté de différence significative en termes de performances. Bien que, c’est probablement parce que le contenu existant doit encore être optimisé pour le nouveau chipset XR2+.

VR Expert - Snapdragon XR2+

Là où nous avons trouvé une différence, c’est dans le nombre d’applications que le Meta Quest Pro pouvait exécuter simultanément grâce à ses 12 Go de RAM LPDDR5 rapide. À titre de comparaison, le Pico 4 Enterprise dispose de 8 Go de RAM LPDDR5. En d’autres termes, si vous achetez le Meta Quest Pro, vous le faites pour sa compatibilité avec les contenus futurs et ses capacités accrues pour les logiciels à chargement latéral.

Si vous n’êtes pas sûr de la puissance de calcul nécessaire à votre cas d’utilisation, vous pouvez contacter nos experts ici, pour vous aider à tout éclaircir.

Écran du Meta Quest Pro

Effectively, the metered video passthrough makes the Meta Quest Pro’s mixed reality capabilities subpar. When using MR on the Quest Pro, your hands and physical objects jigger rapidly as you move around. We posit it is because the Quest Pro is 3D mapping objects in real-time, and its processing cannot create a smooth experience. In either case, we found this to be a detriment to its mixed reality use cases. However, expect this to be optimized in subsequent software updates.

Avant de parler des spécifications de l’écran, nous devons souligner l’importance de la pile optique du Meta Quest Pro. Comme le Pico 4 Enterprise, le Quest Pro utilise l’innovante lentille pancake. La nouvelle conception de la lentille supprime les anneaux concentriques sur les optiques de fresnel alternatives et élimine de ce fait de nombreux artefacts visuels.  En outre, les nouvelles lentilles pancake offrent une plus grande clarté dans tout le champ de vision, ce qui permet de percevoir chaque détail à la périphérie.

Qu'est-ce que le rendu fovéen - VR Expert

Comme Meta Quest Pro est doté d’un système de suivi des yeux, le rendu dynamique fovéen est possible. Le rendu en fovéa est une nouvelle solution logicielle qui utilise le suivi oculaire pour optimiser les performances graphiques en fonction de l’endroit où vos yeux regardent. En effet, le rendu dynamique fovéen améliore considérablement les performances visuelles et même l’autonomie de la batterie. En fait, pour le voir en action, Red Matter 2 sur le Meta Store tire parti de cette technologie de rendu innovante.

Les écrans du Meta Quest Pro sont des écrans LCD doubles avec une couche supplémentaire de points quantiques offrant une résolution de 1800 x 1920 pixels par œil. Comparativement, le Pico 4 Enterprise a une résolution plus nette de 2160 x 2160 pixels par œil.

Là où le Meta Quest Pro diffère, c’est que sa couche de points quantiques équipe l’écran de 500 zones de gradation locale offrant des niveaux de noir riches. Ainsi, bien que la netteté du Pico 4 Enterprise soit meilleure que celle du Quest Pro, nous avons trouvé que ses niveaux de contraste et de noirceur étaient supérieurs.

Meta a mis l’accent sur le passage de la vidéo en couleur du Meta Quest Pro à des fins de réalité mixte. Lors de nos tests, nous avons trouvé que le passage de la vidéo sur le Quest Pro était décent et constituait un pas dans la bonne direction. La transmission vidéo du Quest Pro fournit suffisamment de détails pour visualiser et reconnaître les objets et les personnes dans le monde réel. Cependant, elle n’est pas assez nette pour interagir avec le monde physique qui vous entoure.

En fait, la traversée vidéo mesurée rend les capacités de réalité mixte du Meta Quest Pro médiocres. Lorsque vous utilisez la RM sur le Quest Pro, vos mains et les objets physiques se secouent rapidement lorsque vous vous déplacez. Nous pensons que c’est parce que le Quest Pro cartographie les objets en 3D en temps réel et que son traitement ne peut pas créer une expérience fluide. Dans les deux cas, nous avons trouvé que cela nuisait aux cas d’utilisation de la réalité mixte. Toutefois, attendez-vous à ce que cela soit optimisé dans les mises à jour logicielles ultérieures.

VR Expert - Quest Pro vs Pico 4 Enterprise
 

Meta Quest Pro

Pico 4 Enterprise

Résolution

1800 x 1920 pixels par oeil

2160 x 2160pixels par oeil

Rendu fovéen

Dynamique

Dynamique

Taux de rafraîchissement

72/90 Hz

90 Hz

Champ de vision

106°

105°

Tracking du Meta Quest Pro

Comme le Pico 4 Enterprise, le Meta Quest Pro est un casque VR autonome de type « inside-out ». Mais ce qui différencie le Quest Pro, ce sont ses impressionnantes capacités de tracking. Non seulement le Quest Pro dispose de 16 caméras de suivi réparties sur le casque et les manettes Pro incluses, mais Meta a également publié une API de suivi du corps, permettant le suivi du corps pour le casque.

Le casque VR Meta Quest Pro possède cinq caméras internes : une caméra de suivi des yeux par œil, une caméra de suivi du haut du visage et deux caméras de suivi du bas du visage. À l’extérieur, le Quest Pro possède cinq caméras de suivi : trois caméras frontales et deux caméras latérales pour suivre et cartographier l’environnement. Nous n’avons constaté aucun problème de stabilité ou de fiabilité dans le tracking du Quest Pro. Le suivi des mains était même meilleur que celui de l’Oculus Quest 2.

L’une des caractéristiques les plus remarquables du nouveau Meta Quest Pro est la présence de trois caméras dédiées au suivi du visage. Nous l’avons trouvée assez impressionnante, capable d’imiter les expressions faciales et les micro-expressions, et même le contact visuel. L’effet a été que nos réunions à distance ont semblé plus réalistes et plus agréables. Cependant, nous attendons avec impatience des rendus réalistes du visage du porteur, car l’avatar virtuel cartoonesque actuel qui représente l’utilisateur est un peu ridicule dans un contexte professionnel.

VR Expert - Meta Avatars

La qualité du suivi des yeux sur le Meta Quest Pro est très similaire à celle du Pico 4 Enterprise, ce qui signifie qu’aucun problème de latence significatif n’a été constaté. 

L’inconvénient de l’impressionnante gamme de tracking du Meta Quest Pro est qu’elle a un impact sur l’autonomie de la batterie. Nous avons constaté que l’autonomie de la batterie du Quest Pro allait de 1,5 heure à 3 heures. Bien que cela dépende en grande partie de l’activation de tous les suivis et de l’intensité du traitement du contenu, attendez-vous à ce que la longévité soit plus proche de 1,5 heure.

Dans tous les cas, l’autonomie du Meta Quest Pro était inférieure à celle du Pico 4 Enterprise dans tous nos tests.

La boutique d’applications professionnelles Meta

En théorie, il y a beaucoup de contenu disponible pour le Meta Quest Pro, puisque le magasin d’applications est le même pour le Quest Pro que pour l’Oculus Quest 2. Cependant, le Meta Quest Pro étant un appareil professionnel, il y a un manque évident d’applications de productivité disponibles. Cela va changer grâce au partenariat avec Microsoft et à l’arrivée prochaine de Dynamic 365 sur la plateforme. Mais pour l’instant, c’est clairsemé.

VR Expert - Quest Pro Microsoft Partnership

Oui, Horizon Workrooms est disponible et gratuit, mais ses fonctionnalités sont limitées, et l’application globale semble peu soignée. Par exemple, inviter quelqu’un à vos Horizon Workrooms doit se faire via votre téléphone ou votre ordinateur sur des applications distinctes, ce qui est lourd et prend du temps. De même, si vous pouvez lancer une configuration d’écran virtuel en réalité mixte, l’interface utilisateur est maladroite et inachevée.

Mais à mesure que la plate-forme mûrit et que les développeurs tiers commencent à publier des applications de productivité pour le Meta Quest Pro, le casque devient plus convaincant.

Streaming sur le Quest Pro

Dans la première semaine suivant le lancement de Meta Quest Pro le 25 octobre, la version de Meta du mode kiosque (« Demo Mode ») a été publiée. En bref, avec Demo Mode, vous pouvez lancer le Meta Quest Pro dans un état curé afin que l’utilisateur ne puisse accéder qu’aux applications que vous autorisez.

Meta a également lancé après le lancement du Quest Pro, la compatibilité Quest Link. Cela signifie que le casque Quest Pro peut se connecter à un ordinateur de bureau pour diffuser du contenu sur un moniteur externe, accéder à des bibliothèques comme SteamVR ou charger des logiciels personnalisés sur le Quest Pro.

VR Expert - Quest Pro Steam VR

Ce qui différencie le Meta Quest Pro des autres casques VR autonomes destinés aux entreprises est l’inclusion du WiFi 6E. Meta a confirmé que le Quest Pro recevra la prise en charge du WiFi 6E en 2023, ce qui permettra d’utiliser une bande de fréquence stupéfiante de 6 GHz. En pratique, cela rend le casque capable d’assurer un streaming sans fil fluide, sans perte et fiable vers des appareils externes.

Son du Quest Pro

Comme la plupart des casques VR, l’audio spatial est disponible pour le Meta Quest Pro. Nous avons trouvé le sens de l’orientation excellent et à égalité avec le Pico 4 Enterprise. Les haut-parleurs intégrés du Quest Pro sont une merveilleuse amélioration par rapport au Quest 2. Les aigus et les médiums étaient clairs comme du cristal et louables dans la représentation des voix humaines. Dans un cas comme dans l’autre, il est cependant toujours recommandé d’utiliser des écouteurs dédiés pour profiter d’une bien meilleure expérience audio 3D.

En passant, nous avons apprécié les deux prises casque de 3,5 mm du casque Meta Quest Pro VR. À titre de comparaison, le Pico 4 Enterprise ne dispose pas de prise casque, obligeant l’utilisateur à avoir des écouteurs Bluetooth.

Manettes du Quest Pro

Une grande amélioration par rapport à l’Oculus Quest 2, ce sont les manettes Meta Quest Pro. Les nouvelles manettes Quest Pro sont désormais dotées d’un Tracking indépendant, de l’intérieur vers l’extérieur, grâce à trois caméras optiques. Et pour alimenter le calcul, on utilise un chipset que l’on voit habituellement dans les smartphones : le processeur Snapdragon 662. L’autonomie de la batterie, qui se situe entre six et huit heures selon le cas d’utilisation, s’en ressent. Lorsque la manette Pro est inévitablement épuisée, il faut 1,5 heure pour la recharger à partir de la station d’accueil incluse. Un inconvénient mineur est que les broches du connecteur pour fixer les manettes ne sont pas USB-C, ce qui signifie que les chargeurs tiers ne peuvent pas être utilisés.

VR Expert - Quest Pro Controller

Les nouvelles capacités de tracking des manettes Meta Quest Pro signifient que les anneaux de tracking ont été supprimés et que le tracking fonctionne toujours en dehors du champ de vision du casque Meta Quest Pro. Nous n’avons constaté aucune occlusion ou zone morte, même dans des conditions de faible éclairage. Même dans l’obscurité totale, la manette Pro ne fonctionne pas car le tracking est optique plutôt que LiDAR ou IR. 

Enfin, les pointes de stylet incluses, qui imitent un crayon d’écriture, sont un ajout bienvenu et nous souhaiterions que les autres fabricants de VR s’en fassent l’écho. 

Prix du Quest Pro

Ce qui cimente notre verdict pour le nouveau casque VR Meta Quest Pro est son prix élevé. En fait, c’est quelque chose de nouveau pour Meta, qui a l’habitude de subventionner son matériel VR pour augmenter ses ventes.

Le prix du nouveau Meta Quest Pro est de 1499,99 $/£1499,99 ou 1799,99 €. Cela place le casque au double du prix demandé par rapport au coût de 899 € de son concurrent le plus proche, le Pico 4 Enterprise.

VR Expert - Quest Pro Hero

Conclusion

Le Meta Quest Pro ressemble à un devkit permettant aux développeurs de publier des applications de productivité sur le Meta Store.

La raison en est que le Meta Quest Pro aurait pu bénéficier d’être un casque VR PC connecté, équivalent au Varjo Aero. Ainsi, la faible autonomie de sa batterie ne serait pas un problème et le traitement serait déchargé sur un PC puissant. En outre, cela permettrait de perfectionner l’expérience de réalité mixte sur le Meta Quest Pro, qui n’est actuellement pas assez puissant pour les cas d’utilisation spécifiques des entreprises.

Bien que le Quest Pro présente sans aucun doute de nombreux points forts, comme des capacités étendues de Tracking et de réalité mixte. En fait, quand il fonctionne, il brille. Ces cas sont peu nombreux et ne justifient pas pour l’instant son prix nettement plus élevé que celui de ses concurrents.

 

Meta Quest Pro

Pico 4 Enterprise

Varjo Aero

Prix

$1499/€1799 TTC

€899 HT

€1.990 HT (incl. abo. Varjo)

Écran

Dual LCD avec Quantum Dot

Dual LCD

Dual Mini-LED

Optiques

Pancake

Pancake

Aspherique

Résolution

1800 x 1920 pixels par oeil

2160 x 2160 pixels par oeil

2880 x 2720 pixels par oeil

Rendu fovéen

Dynamique

Dynamique

Dynamique

Taux de rafraîchissement

72/90 Hz

90 Hz

90 Hz

Champ de vision

106°

105°

102°

Processeur

Snapdragon XR2+

Snapdragon XR2

Tethered PC

RAM

12 GB

8 GB

Tethered PC

Tracking

Tracking de l’intérieur vers l’extérieur avec 10 caméras intégrées + suivi du visage, des yeux, du corps et de la main.

Tracking intérieur-extérieur avec 5 caméras intégrées + suivi du visage, des yeux et de la main.

6 DoF basé sur des marqueurs à partir de deux stations de base SteamVR 2.0 avec suivi oculaire de 200 Hz

Poids

722 grammes avec Halo-strap

586 grams grammes avec Halo-strap

717 grammes avec bandeau