Varjo XR-4 Review : Un changement dans l’accessibilité du XR ou une innovation haut de gamme de courte durée ?

Varjo XR-4 Review : Un changement dans l’accessibilité du XR ou une innovation haut de gamme de courte durée ?

Publié: 08-01-2024
Mis à jour: 08-01-2024

Le pionnier finlandais a dévoilé sa dernière création, le casque Varjo XR-4, marquant une nouvelle étape dans sa quête d’expériences de réalité mixte ultra-réalistes. Ce lancement représente une étape importante dans le parcours de l’entreprise, mais il soulève également de nombreuses questions quant à l’attrait du casque sur le marché et à sa pertinence à long terme, en raison du rythme de l’industrie et de l’évolution de la demande des utilisateurs.

Dans cet article

La VR/AR d’entreprise à des prix compétitifs

Varjo est l’un des principaux fournisseurs de matériel VR/AR, principalement axé sur les entreprises. Le XR-4 était très attendu en raison des niveaux de réalisme plus élevés, qui n’ont rien à envier à ceux des casques grand public. Varjo sert spécifiquement les cas d’utilisation les exigeants, tels que les simulations d’entraînement pour les pilotes et les examens de conception pour les entreprises automobiles, et s’enorgueillit de repousser constamment les limites des technologies immersives, ce qui se reflète dans le fait de servir le segment haut de gamme.

Et même si le segment haut de gamme, comme d’habitude, est synonyme de prix élevé, c’est précisément dans ce domaine qu’un changement important est intervenu. Comparé à l’ancien Varjo XR-3 qui coûte 5500€, le modèle de base XR-4 ne coûte que 3990 €, ce qui place l’appareil en comparaison avec l’HoloLens 2 à 3588 € et le VisionPro dont le prix devrait être à peu près le même. En outre, Varjo a décidé de supprimer l’abonnement annuel de 1 495 euros pour l’achat d’un XR-3. 

Un pas en avant en termes de prix et de fonctionnalités, mais des défis restent à relever en matière d’ergonomie et d’intégration

De nombreuses entreprises passent d’une utilisation de XR uniquement à des fins d’innovation à une utilisation plus large dans les espaces de travail. En rendant Varjo 4 légèrement plus abordable, les entreprises ont la possibilité de commencer à mettre en œuvre des dispositifs de réalité mixte dans l’ensemble du personnel, et pas seulement dans des cas d’utilisation spécialisés.

Les casques Varjo dominent le secteur des entreprises haut de gamme depuis un certain temps, mais leur prix élevé exclut un grand nombre d’acheteurs potentiels. Grâce à la baisse du prix et à la simplification de la structure tarifaire, le XR-4 sera en mesure d’atteindre un marché plus large et de donner à davantage d’entreprises la possibilité de commencer à travailler avec le XR, ce qu’elles étaient réticentes à faire jusqu’à présent. Les clients n’ont plus à payer de frais de maintenance du logiciel ni à acheter séparément des contrôleurs Steam ou des trackers.

Mettre la main sur Varjo 4 est encore coûteux, mais c’est le prix à payer pour bénéficier des fonctions de transparence les plus avancées du marché. Grâce à l’ajout de caméras autofocus sur le XR-4 Focal Edition, ces appareils offrent de meilleures performances en matière de réalité augmentée, ce qui les rend idéaux pour les simulations nécessitant une interaction précise avec des objets du monde réel. Contrairement au XR-3 Focal Edition, qui coûte environ 17 000 euros, le XR-4 Focal Edition coûte 9 990 euros.

Les spécifications haut de gamme sont toujours impressionnantes sur le papier, mais avec l’élargissement de l’accessibilité et de l’application dans les industries, il y aura une plus grande exigence d’intégration dans les flux de travail existants, qui pourraient être trop diversifiés pour le XR-4. La question de l’ergonomie et du poids important de l’appareil est également préoccupante. Selon le cas d’utilisation, la facilité d’utilisation peut être remise en cause. Dans les secteurs qui exigent une utilisation prolongée des casques, tout défaut ergonomique pourrait entraîner une baisse de son taux d’adoption.

Rapprocher les marchés professionnels et grand public – avec le souci de la longévité

Dans l’ensemble, on observe une tendance intéressante avec le XR-4. Alors que l’appareil présente des caractéristiques impressionnantes de plus en plus avancées, son prix baisse. Il s’agit manifestement d’un modèle destiné à une utilisation professionnelle haut de gamme. Mais à mesure que le marché progresse vers une adoption plus large du XR, Varjo montre des tendances à s’ouvrir davantage au segment des prosommateurs et à s’intéresser au marché des consommateurs. L’entreprise a établi une liste d’attente pour la série XR-4, ce qui témoigne d’une volonté de rendre sa technologie plus accessible aux utilisateurs individuels. Cette initiative pourrait marquer un nouveau chapitre dans l’histoire de Varjo, en permettant à un public plus large de profiter de ses expériences immersives de haute qualité, et en conduisant éventuellement à la sortie de casques plus axés sur les consommateurs.

Si Varjo est devenu légèrement plus accessible, comme pour tout appareil haut de gamme, le XR-4 reste un investissement considérable, et les acheteurs potentiels pourraient s’interroger sur sa longévité. Le casque continuera-t-il à répondre aux normes au fil du temps, ou sera-t-il dépassé par la course à la concurrence qui est devenue plus forte que jamais ? En effet, ces appareils haut de gamme ne sont pas de simples achats, ce sont des investissements. Dans ce cas, les acheteurs ne se contentent pas d’acquérir un produit, ils s’engagent dans une relation avec la technologie et son écosystème, et le XR-4 devra résister à la rigueur et aux perspectives de maintenance, de mise à niveau et d’assistance, d’autant plus que de nouveaux modèles dotés de fonctionnalités améliorées pourraient très bientôt devenir la norme.